Pini Zahavi – le super-agent qui prend le contrôle du football français

Sport Business Academy > Agent sportif  > Pini Zahavi – le super-agent qui prend le contrôle du football français
pini zahavi

Pini Zahavi – le super-agent qui prend le contrôle du football français

Quelques années après Jorge Mendes et Mino Raiola, un nouvel agent puissant Pinhas « Pini » Zahavi.

 

Pini Zahavi, 75 ans est un ancien journaliste sportif en Israël. Il est connu pour être une figure dominante dans le milieu des agents de football depuis le début des années 1990. Il est un conseiller non officiel de Roman Abramovitch de Chelsea et est également connu pour son implication dans le changement de propriétaire de Chelsea et de Portsmouth ainsi que pour son travail d’agent de football, en particulier le transfert (à l’époque) record de Rio Ferdinand.

 

Ce nouvel agent puissant a décidé d’inonder le marché français en utilisant le club de la capitale comme porte d’entrée.

 

Jeunesse et carrière dans le journalisme

 

Pini Zahavi est né à Ness Siona, en Palestine obligatoire, en 1943, fils d’un commerçant qui vendait des matériaux de construction aux artisans locaux.

 

Il a commencé une carrière de journaliste de football après avoir abandonné l’université. Il a travaillé pour des journaux israéliens tels que Hadashot Hasport, Yedioth Ahronoth ou encore Hadashot.

 

Zahavi a négocié son premier accord en 1979, le transfert du défenseur israélien Avi Cohen du Maccabi Tel Aviv à Liverpool. En tant que journaliste sportif, il s’est constitué un réseau de contacts tout au long des années 1980. Il a abandonné son travail de journaliste en 1998 et a négocié son deuxième accord l’année suivante. Cela a marqué le début de sa carrière d’agent et il a continué à développer des liens étroits dans le monde du football en organisant des matches amicaux internationaux en Israël, en invitant des joueurs, dont Graeme Souness et Kenny Dalglish, à passer des vacances dans sa villa à Eilat et même en apportant des oranges à Melwood, le terrain d’entraînement de Liverpool, comme cadeau pour les joueurs et le personnel.

 

Carrière d’agent

 

Premières opérations de transfert

 

La première opération de transfert de Zahavi a été entreprise en 1979, lorsqu’il a aidé à organiser le transfert du défenseur israélien Avi Cohen du Maccabi Tel Aviv à Liverpool pour 200 000 £ (soit près de 220 000 €). Zahavi, qui se rendait régulièrement en Angleterre pour regarder le football, a recommandé Cohen à Liverpool lorsqu’il a vu Peter Robinson, alors secrétaire du club, à l’aéroport d’Heathrow lors d’un retard de vol causé par le brouillard. Le joueur avait appris à connaître Zahavi grâce à sa couverture du Maccabi Tel-Aviv au journal Yedioth Ahronoth. Zahavi a reçu une prime d’introduction pour son rôle dans l’accord.

 

Un an plus tard, Zahavi a arrangé un prêt au Maccabi Tel-Aviv pour le joueur de Manchester City Barry Silkman, avec lequel Zahavi sera plus tard associé lorsque Silkman deviendra agent de football.

 

En 1990, Zahavi a négocié le transfert d’un autre joueur israélien, l’attaquant Ronnie Rosenthal, du Standard de Liège à Liverpool, dont Kenny Dalglish était alors l’entraîneur.

 

Rio Ferdinand

 

À cette époque, Zahavi avait déjà établi un vaste réseau de contacts au sein du football anglais. Il comptait parmi ses amis non seulement Graeme Souness et Dalglish, mais aussi Terry Venables, Ron Atkinson et Alex Ferguson, ainsi que de nombreux autres membres de la nouvelle génération d’entraîneurs et de joueurs.

 

En 1997, Zahavi a négocié le transfert du milieu de terrain israélien Eyal Berkovic de Southampton à West Ham United, l’association de Zahavi avec Berkovic avait déjà été à l’origine du transfert du joueur du Maccabi Haifa au football anglais à Southampton, qui était alors dirigé par l’ami de Zahavi, Graeme Souness.

 

Un effet secondaire de l’accord West Ham a été de mettre Zahavi en contact avec Rio Ferdinand. Zahavi s’est occupé du transfert qui a fait passer Ferdinand de West Ham à Leeds United pour 18 millions £ (soit près de 20 millions €) en 2000, puis de son transfert de 30 millions £ (soit près de 33 millions €) de Leeds à Manchester United en 2002. Dans le cadre de cette opération, Zahavi a lui-même été payé 1,13 million £ (soit près de 1,24 millions €).

 

Zahavi était un ami du manager de Manchester United, Alex Ferguson, qu’il avait connu à la fin des années 1980. Au moment du transfert de Ferdinand, il était responsable de la négociation de presque toutes les grandes affaires de Manchester United, y compris la vente de Jaap Stam à la Lazio pour 16,5 millions £ (près de 18 millions €) et l’achat de Juan Sebastián Verón au même club pour 28,1 millions £ (près de 31 millions €) en 2001. Juan Sebastián Verón avait été engagé par la Lazio par un autre ami de Zahavi, Sven-Göran Eriksson, qu’il avait connu d’abord comme jeune entraîneur à Benfica.

 

Roman Abramovich et Chelsea

 

En 2003, Zahavi a joué un rôle important et central dans l’acquisition de Chelsea par Roman Abramovich et dans l’afflux de joueurs qui a suivi. Zahavi est devenu un membre influent du cercle restreint d’Abramovich et on estime qu’il a gagné jusqu’à 5 millions £ (près de 5,5 millions €) sur les 111 millions £ (près de 122 millions €) que Chelsea a dépensé en joueurs cet été-là.

 

En 1998, Zahavi avait été présenté à Abramovich à Moscou par un ami commun et a donc pu le présenter lorsqu’il a été approché par Trevor Birch, le directeur général du club très endetté de Chelsea, qui était sur le point de ne plus pouvoir payer les salaires de ses joueurs. Abramovich avait auparavant envisagé d’acheter Manchester United puis Tottenham Hotspur.

 

Pini Zahavi et le clan Neymar

 

C’est une nuit de titre pour le PSG. Le 15 avril 2018, le club de la capitale vient de détruire Monaco (7-1) au Parc des Princes et de récupérer sa couronne de Ligue 1. Les joueurs sont répartis sur le terrain pour célébrer l’événement. Mais sans Neymar, qui se remet encore de sa blessure au pied droit au Brésil. Le père de la star brésilienne, Neymar Senior, est cependant dans les tribunes.

 

Il a même choisi un endroit très classe près de l’Elysée (la résidence du président français) pour célébrer le succès du club. Zahavi est assis à côté de lui, c’est un ami proche du clan des Neymar. Avec une peau bronzée presque toute l’année, il apparaît en privé comme un homme très poli et vif mais aussi très insaisissable chaque fois qu’une caméra ou un microphone est présent.

 

« Quand Neymar avait tout juste 17 ans et jouait à Santos, Pini travaillait pour Chelsea et a essayé de le recruter », raconte un parent. « Le contact n’a jamais été rompu depuis lors ».

 

Huit ans plus tard, Zahavi s’est imposé comme l’intermédiaire parfait pour sceller l’arrivée du n°10 brésilien à Paris.

 

Pour Neymar, une commission de 10,7 millions €

 

Le fait est que Zahavi n’est pas seulement un ami proche de Neymar, qui le surnomme « mon frère » alors qu’ils sont séparés par deux générations. Il est également proche d’Antero Henrique, l’ancien directeur sportif du PSG. Au FC Porto, les années précédentes, ils ont travaillé main dans la main et ont réalisé de brillants transferts (Lucho Gonzalez et James Rodriguez, par exemple) et ont reçu des commissions impressionnantes dans le processus.

 

Quelques semaines avant de prendre ses nouvelles fonctions au PSG, début juin 2017, Antero Henrique a appelé son vieil ami Zahavi pour l’informer de cette gigantesque affaire. L’ « opération Neymar », la plus importante de l’histoire du football (222 millions €), pourrait être en cours.

 

« Le succès n’arrive jamais par hasard, dit le super-agent à ses collaborateurs. Si j’ai autant de succès, c’est parce que c’est un travail de tous les jours et que je l’exerce depuis des décennies ». Grâce au transfert de Neymar, l’homme de 75 ans aurait gagné une commission de 10,7 millions €, comme l’ont révélé les Fuites du football.

 

Un montant qu’il aurait aimé gagner, par commodité financière, via l’une de ses entreprises maltaises ou chypriotes. Cependant, le PSG a réussi à faire déposer l’argent en Israël, la patrie de Zahavi, où il séjourne régulièrement, lorsqu’il n’est pas à Londres, à Paris ou dans un avion. Puis Zahavi réapparaît deux fois, pour les transferts de Serge Aurier et Lucas à Tottenham. Mais son nom n’a jamais été mentionné.

 

Pini Zahavi : un facilitateur qui rend tout plus simple

 

« Pini Zahavi n’est pas un agent classique qui participe entièrement à un marché », interprète l’un de ses anciens associés. « Il est plutôt un « facilitateur ». Il utilise ses nombreuses relations pour faire en sorte que l’accord réussisse. Sans aucune garantie de succès automatique ».

 

Pendant une période de transfert d’hiver, Pini Zahavi a essayé d’attirer le Sénégalais et le milieu de terrain d’Everton, Idrissa Gueye. Il n’a pas été officiellement mandaté par le PSG mais a travaillé sur ce transfert. Nous connaissons la suite de l’histoire, le 30 juillet 2019, Idrissa Gueye signe un contrat de quatre ans avec le PSG.

 

Autre exemple, en 2012, Pini Zahavi a repéré le Camerounais Fabrice Olinga, décrit comme le prochain Samuel Eto’o. Il a obtenu l’autorisation du père du joueur et lui a donné 325 000 €. Il a promis de lui donner la même somme si le plus jeune buteur de la Liga (16 ans et 98 jours) avec Malaga signait pour un club plus important. Malheureusement, Olinga n’a jamais réalisé son potentiel et s’est perdu dans plusieurs périodes de prêt. L’accord a été interrompu pour le super-agent et sa société « Gol International ».

 

Ses principaux domaines d’activité (en Angleterre et en Amérique du Sud) restent des valeurs solides et ses deux jeunes employés gèrent plus de 20 joueurs, dont le défenseur de la Lazio Jordan Lukaku et le gardien de but de l’Ajax André Onana. Pini Zahavi a ensuite la Ligue française en vue. « C’est un marché très difficile mais très intéressant », déclarent ses proches, « Il y a tellement de bons joueurs ».

 

Une de ses principales cibles ? L’Olympique Lyonnais et plus précisément le milieu de terrain Tanguy N’Dombélé, « un joueur de classe mondiale ». Lors du dernier jour du mercato estival 2017, Tanguy Ndombele signe à l’Olympique lyonnais en prêt payant de 2 millions € avec une option d’achat fixée à 8 millions € plus d’éventuels bonus. Petite anecdote, quelques mois précédents le transfert de N’dombélé à l’Olympique Lyonnais il se disait : « Comme toujours avec Pini Zahavi, l’agent officiel de N’Dombélé n’en est pas encore conscient ».

 

Si cet univers vous passionne, il convient de l’aborder de manière professionnelle.
Une formation exigeante au métier d’agent sportif de football vous permettra de créer les analyses du football de l’avenir.

Nous suivre:
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram